EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Nikos Dendias : la Turquie agit "comme une brute"

Nikos Dendias : la Turquie agit "comme une brute"
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le ministre grec des Affaires Etrangères, Nikos Dendias, a été reçu ce mercredi par son homologue américain, le Secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, à Washington. Les discussions ont porté surtout sur les querelles entre la Grèce et la Turquie.

PUBLICITÉ

La Grèce à la recherche du soutien américain... Le ministre grec des Affaires Etrangères, Nikos Dendias, a été reçu ce mercredi par son homologue américain, le Secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, à Washington. Les discussions ont porté surtout sur les querelles entre la Grèce et la Turquie, avec certains dossiers plutôt problématiques autour de Chypre et en mer Egée.

Philip Crowther, à Washington pour Euronews :

"Nikos Dendias, le ministre grec des affaires étrangères, s'est rendu à Washington pour une courte réunion avec le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo mais avec un message plutôt clair : il souhaite que les Etats-Unis agissent contre les forages pétroliers et gaziers de la Turquie au large de Chypre.

Ankara a déclaré que les mesures punitives prises déjà par l'Union européenne ne l'empêcherait pas de forer dans la Méditerranée orientale. Le ministre grec nous a dit que l'un de ses principaux objectifs lors de sa visite ici était que Pompeo et l'administration Trump expliquent à la Turquie les limites du droit international, selon les mots du ministre des affaires étrangères.

Nikos Dendias nous a aussi déclaré que la Turquie violait la souveraineté de Chypre et agissait comme "une brute".

_La visite de Dendias coïncide avec la visite de son homologue nord macédonien en Grèce. Le ministre grec des affaires étrangères semble vouloir envisager lui-même un voyage en Macédoine du Nord. Nous verrons comment et quand, nous a-t-il dit". _

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Recep Tayyip Erdoğan remercie Pedro Sánchez pour sa position sur Gaza

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

La Turquie suspend tous ses échanges commerciaux avec Israël en attente d'un cessez-le-feu à Gaza