Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Victoire de l'Algérie : des célébrations festives et 200 arrestations

Victoire de l'Algérie : des célébrations festives et 200 arrestations
Tous droits réservés
REUTERS/Benoit Tessier
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Au coup de sifflet final, les mêmes scènes, à Paris, Lyon, Marseille et ailleurs en France. Des dizaines de milliers de supporters de l'équipe de football algérienne sortent dans les rues pour laisser éclater leur joie.

"Ici, dans la capitale française, les fans de l'équipe algérienne font du bruit et sont fiers de leur victoire 1 à 0 contre le Sénégal en finale de la Coupe d'Afrique des nations", raconte sur place notre correspondant Ryan Thompson. "Vous pouvez voir ces fans, comme ceux derrière moi, qui sont en liesse. Ils tirent des feux d'artifice dans la rue, avec leurs drapeaux algériens sur leurs épaules, fiers d'avoir remporté ce titre."

A Lyon, les même scènes de liesse. Notre correspondant Adel Dellal raconte : "C'est une victoire sportive qui pourra peut-être changer la situation politique."

"2019, c'était vraiment l'année de l'Algérie"

Klaxons, pétards, fumigènes... Ces scènes de joie rappellent quelque peu celles de la victoire de la France en finale de la Coupe du monde l'été dernier.

Pour une supportrice que nous avons interrogée, elles amènent aussi un peu d'espoir à un pays marqué par le chômage de masse. Un pays qui connaît depuis plusieurs mois un mouvement de contestation de grande ampleur contre le pouvoir.

"On est fiers de ces joueurs, de ces jeunes", explique cette supportrice. "2019, c'était vraiment l'année de l'Algérie et on espère que ça va aller mieux à l'avenir".

Les supporters de l'équipe sénégalaise, grands perdants de la soirée, sont malgré tout restés bons joueurs. "C'est une fierté d'avoir été en finale", dit ce jeune supporter_. "On a dominé, mais on a pas eu de chance. Mais je reste fier de mon pays. Et vive l'Algérie!"_

Quelques incidents

L'ambiance, globalement calme et festive, a été émaillée de quelques incidents, avec quelques affrontements entre supporters et forces de l'ordre, notamment à Lyon.

Sur les Champs-Élysées, tard dans la nuit, la police a fait usage avec de gaz lacrymogène.

En tout, sur l'ensemble du territoire, 198 personnes ont été interpellées, et 177 ont été placées en garde-à-vue, selon le ministère de l'intérieur français, ce samedi matin.