EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Cosmo Jazz : un festival vertigineux

Cosmo Jazz : un festival vertigineux
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le festival Cosmo Jazz fête cette année ses 10 ans. Pour l'occasion la compagnie NEO a créé un spectacle unique : un ballet aérien sur les parois du barrage du Vieux Emosson en Suisse.

PUBLICITÉ

Un ballet aérien, accroché à la paroi du barrage du vieux Emosson en Suisse, à plus de 2200 mètres d'altitude, c'est "Barrage volant" une création unique de la compagnie NEO. Un spectacle vertigineux et à ciel ouvert pour accompagner une autre création, celle d'André Manoukian Quartet dans le cadre du Festival Cosmo Jazz.

Pour admirer les danseurs-voltigeurs, les spectateurs n'ont pas hésiter à effectuer deux heures de marche.

"La question était le pouvoir le faire à 76 mètres d'altitude. Chaque artiste a deux fois 200 mètres de corde avec un système débrayable depuis le haut en cas de problème"indique Michaël Rouzeau, directeur artistique de la compagnie NEO.

Cosmo Jazz est né il y a 10 ans à Chamonix en France. Au programme chaque jour, des concerts en altitude et des rencontres avec des artistes. Tout est gratuit, il faut simplement payer les remontées mécaniques pour se rendre dans chaque lieu.

Cosmo Jazz se déroule dans la vallée à Chamonix mais aussi dans la Vallée du Trient en Suisse.

Parmi les invités cette année : "El Comité" de Cuba, le Trio Joubran, les trois frères palestiniens sont parmi les plus grands joueurs de Oud, le groupe news yorkais "Antibala", et une collaboration entre le pianiste David Tixier et la précussionniste Lada Obradovic.

Pour les amoureux de la musique, de la contemplation et des grands espaces, le Festival Cosmo Jazz est à découvrir jusqu'à dimanche 28 juillet.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Coup d'envoi du Sziget Festival à Budapest

Le Festival de Verbier fête en apothéose ses 30 ans

No comment : ouverture du festival Glastonbury