Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Ocean Viking en aide aux migrants

Ocean Viking en aide aux migrants
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

SOS Méditerranée et Médecins du Monde affrètent un navire pour secourir les migrants naufragés en Méditerranée.

Ocean Viking navigue sous pavillon norvégien et se dirige depuis la semaine dernière vers la Méditerranée.

L'association SOS Méditerranée avait été contrainte d'immobiliser son bateau Aquarius.

Le nouveau bateau a été construit en 1986 et conçu à l'origine pour l'assistance aux plates-formes pétrolières.

Jessica Saltz, Euronews : "Le nouveau navire Ocean Viking se dirige maintenant vers la Méditerranée pour y commencer sa mission de sauvetage dans quelques jours. Le directeur exécutif de SOS Méditerranée David Starke appelle les politiciens à agir. Il demande à l'Union européenne de trouver un règlement pour permettre de débarquer dans un port sûr les personnes secourues en Méditerranée".

SOS Méditerranée explique que le navire patrouillera dans les zones où provient le plus grand nombre d'appels de détresse, mais sans entrer dans les eaux territoriales libyennes.

David Starke, Directeur exécutif de SOS Méditerranée : "Nous sommes en contact avec les autorités responsables des centres de contrôle de sauvetages. On sait maintenant que l'attribution d'une sphère de sécurité prend beaucoup de temps. (...) SOS Méditerranée a été la première organisation à être confrontée à un port fermé en Italie, en juin 2018. Depuis la situation s'est aggravée. L'affaire de Carola Rackete et du SeaWatch 3 n'est qu'une crise dans toute cette misère. Cela montre qu'une fois de plus un État membre de l'Union européenne a enfreint le droit maritime international."

Selon le Haut Commissariat aux réfugiés des Nations Unies au moins 426 personnes sont mortes noyées en tentant de traverser la Méditerranée depuis le début de l'année.