Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Grèce : les îles ioniennes menacées par des forages pétroliers et gaziers

Grèce : les îles ioniennes menacées par des forages pétroliers et gaziers
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Zakynthos est une des destinations touristiques les plus populaires en Grèce. Mais selon le WWF, la richesse écologique de l'île et son industrie touristique risquent de s'effondrer.

En cause : la décision du gouvernement d'allouer 17 000 kilomètres carrés aux compagnies pétrolières, qui vont bientôt commencer à forer du pétrole et du gaz.

Alors pour alerter sur les dangers de ces forages sur les fonds marins et sur la Grèce, le WWF France a dépêché en mer Ionienne son voilier "Panda Bleu".

"Il s'agit de zones d'une importance écologique énorme. Mais ce sont aussi des lieux d'une grande importance touristique. Environ un tiers du PIB des îles ioniennes provient du tourisme. Imaginez donc le scénario d'un accident pétrolier mineur ou plus grave et ce que cela signifie pour ces îles" souligne Demitres Karavellas le directeur général de WWF Grèce.

Direction les îles ioniennes de Zante, Ithaque et Kefallonia pour informer leurs habitants dans potentiels dangers de tels forages. Ils doivent "sauver leur paradis" affirment les militants du WWF qui en appellent à une Grèce sans pétrole.

Le Fonds mondial pour la nature s'inquiète pour la survie de la tortue caouanne. Car la plage de Sekania à Zante, est le plus grand lieu de nidification de cette tortue en Méditerranée. Chaque année, malgré un millier de nids, un seul individu survivra jusqu'à l'âge adulte :

"La plage de Sekania doit être protégée. Cela devient de plus en plus important en raison des forages pétroliers, qui menaceront les tortues marines. Si cet habitat est détruit, les tortues ne pourront pas mettre bas et les bébés tortues ne pourront pas commencer leur long voyage" affirme Charikleia Minotou, Chef de projet Zakynthos.

Le gouvernement ne partage pas les inquiétudes de WWF. Pour lui, ce projet de forage sera une source importante de revenus et permettra de réduire la dépendance à l'égard des importations d'hydrocarbures. Des arguments rejetés par les commerçants locaux, comme cet hôtelier :

"Aujourd'hui, l'Europe tourne le dos aux forages pétroliers, mais la Grèce choisit de suivre cette voie. Un accident pétrolier portera un coup dévastateur à l'environnement naturel de Zakynthos, mais aussi au tourisme, qui est la principale source d'activité économique pour toutes les îles ioniennes" indique Antonis Nikoloudakis.

"Le gouvernement affirme que la Grèce a pris en compte toutes les lois européennes sur la protection de l'environnement, qui sont les plus strictes au monde. Mais les ONG et les activistes insistent sur le fait que la Grèce met en péril des zones marines et côtières emblématiques et écologiquement sensibles pour des profits faibles et douteux", explique notre correspondant à Athènes Apostolos Staikos.