Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le navire "Alan Kurdi" bloqué au large de Lampedusa

Le navire "Alan Kurdi" bloqué au large de Lampedusa
Tous droits réservés
REUTERS/Darrin Zammit
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'ONG Sea Eye se dit prête à la confrontation avec Matteo Salvini. Le ministre italien de l’Intérieur a interdit au navire de sauvetage "Alan Kurdi", d’accéder aux eaux de son pays, alors que 40 personnes se trouvent à bord du bateau.

Pourtant, c’est vers l’île de Lampedusa, située entre Malte et la Tunisie que l’ONG a choisi de faire accoster le navire :

"Nous n'avons pas nécessairement besoin de nous disputer personnellement avec Matteo Salvini. Pour nous, il est important de mettre les gens en sécurité, là où ils en ont le droit. Nous irons donc à Lampedusa de toute façon, car c'est le port le plus sûr et le plus proche. Et puis nous attendrons les instructions des centres de coordination du sauvetage maritime", commente Carlotta Weibl, porte-parole de l'ONG.

Une interdiction qui intervient alors qu’un accord vient tout juste d’être trouvé pour répartir les migrants du navire Gregoretti, resté bloqué pendant une semaine sur les eaux internationales. Selon le gouvernement italien, 950 migrants sont arrivés en juillet par voie maritime dans le pays.