DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les 116 migrants bloqués en Italie ont finalement débarqué

euronews_icons_loading
Les 116 migrants bloqués en Italie ont finalement débarqué
Tous droits réservés  REUTERS/Antonio Parrinello
Taille du texte Aa Aa

C'est la fin d'une longue attente pour les dizaines de migrants bloqués depuis une semaine sur le Gregoretti, un navire des garde-côtes italiens. A la faveur d'un accord européen ils ont pu débarquer, 5 pays ont accepté de les accueillir sur leurs sols. Matteo Salvini, le ministre italien de l'Intérieur a annoncé à la mi-journée son autorisation.

"5 pays européens, l'Allemagne, le Portugal, la France, le Luxembourg et l'Irlande, ainsi que quelques installations gérées par des évêques italiens, prendront en charge les 116 migrants à bord de ce navire. Il a fallu quelques jours pour les convaincre, pour réveiller la conscience, parce qu'ils sont tous prompts à être généreux, tant que cela ne se passe pas chez eux," a déclaré Matteo Salvini.

L'affaire du Gregoretti semble terminée mais ce n'est pas le cas de l'Alan Kurdi, un autre navire de ONG allemande Sea Eye dont Matteo Salvini a refusé l'accès aux eaux italiennes. Sea-Eye a secouru mercredi au large de la Libye 40 migrants originaires d'Afrique de l'Ouest.