Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les 116 migrants bloqués en Italie ont finalement débarqué

Les 116 migrants bloqués en Italie ont finalement débarqué
Tous droits réservés
REUTERS/Antonio Parrinello
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'est la fin d'une longue attente pour les dizaines de migrants bloqués depuis une semaine sur le Gregoretti, un navire des garde-côtes italiens. A la faveur d'un accord européen ils ont pu débarquer, 5 pays ont accepté de les accueillir sur leurs sols. Matteo Salvini, le ministre italien de l'Intérieur a annoncé à la mi-journée son autorisation.

"5 pays européens, l'Allemagne, le Portugal, la France, le Luxembourg et l'Irlande, ainsi que quelques installations gérées par des évêques italiens, prendront en charge les 116 migrants à bord de ce navire. Il a fallu quelques jours pour les convaincre, pour réveiller la conscience, parce qu'ils sont tous prompts à être généreux, tant que cela ne se passe pas chez eux," a déclaré Matteo Salvini.

L'affaire du Gregoretti semble terminée mais ce n'est pas le cas de l'Alan Kurdi, un autre navire de ONG allemande Sea Eye dont Matteo Salvini a refusé l'accès aux eaux italiennes. Sea-Eye a secouru mercredi au large de la Libye 40 migrants originaires d'Afrique de l'Ouest.