EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Les 116 migrants bloqués en Italie ont finalement débarqué

Les 116 migrants bloqués en Italie ont finalement débarqué
Tous droits réservés REUTERS/Antonio Parrinello
Tous droits réservés REUTERS/Antonio Parrinello
Par euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Grâce à un accord européen, les 116 migrants du Gregoretti, bloqués une semaine en Italie, ont pu débarquer mercredi dans la journée.

PUBLICITÉ

C'est la fin d'une longue attente pour les dizaines de migrants bloqués depuis une semaine sur le Gregoretti, un navire des garde-côtes italiens. A la faveur d'un accord européen ils ont pu débarquer, 5 pays ont accepté de les accueillir sur leurs sols. Matteo Salvini, le ministre italien de l'Intérieur a annoncé à la mi-journée son autorisation.

"5 pays européens, l'Allemagne, le Portugal, la France, le Luxembourg et l'Irlande, ainsi que quelques installations gérées par des évêques italiens, prendront en charge les 116 migrants à bord de ce navire. Il a fallu quelques jours pour les convaincre, pour réveiller la conscience, parce qu'ils sont tous prompts à être généreux, tant que cela ne se passe pas chez eux," a déclaré Matteo Salvini.

L'affaire du Gregoretti semble terminée mais ce n'est pas le cas de l'Alan Kurdi, un autre navire de ONG allemande Sea Eye dont Matteo Salvini a refusé l'accès aux eaux italiennes. Sea-Eye a secouru mercredi au large de la Libye 40 migrants originaires d'Afrique de l'Ouest.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Plus de 13 000 jeunes migrants non accompagnés enregistrés en Espagne

Le navire "Alan Kurdi" bloqué au large de Lampedusa

Bosnie-Herzégovine : la situation de migrants dans des camps s'aggrave de plus en plus