Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Vague d'arrestations à Moscou lors d'une manifestation de l'opposition

REUTERS/Tatyana Makeyeva
REUTERS/Tatyana Makeyeva
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Plus de 600 personnes ont été interpellées par la police samedi à Moscoud'après une ONG, lors d'une manifestation de l'opposition, qui réclame depuis plusieurs semaines d'autoriser ses candidats à participer aux élections locales de septembre.

La plupart des meneurs de la contestation sont en prison, déjà condamnés le week-end dernier, lors d'une manifestation qui s'est soldée par 1400 arrestations, du jamais vu depuis 2012.

Dernière opposante d'envergure encore en liberté, Lioubov Sobol, une avocate de 31 ans, a été interpellée quelques minutes avant le début de la manifestation. L'opposante en grève de la faim depuis trois semaines avait jusqu'ici échappé à la prison car elle a un enfant en bas âge.

De son côté, le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, purge depuis le 24 juillet une peine de 30 jours de prison. Hospitalisé le week-end dernier pour une "grave réaction allergique" avant d'être renvoyé en cellule, il s'est adressé à la justice pour un possible "empoisonnement".