DERNIERE MINUTE

Norvège : la qualification d'« acte terroriste » retenue contre le tireur de la mosquée

Norvège : la qualification d'« acte terroriste » retenue contre le tireur de la mosquée
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Philip Manshaus, le tireur de la mosquée Al-Noor, samedi, dans la banlieue d'Oslo, rejette les accusations dont il fait l'objet et refuse de communiquer avec les enquêteurs.

La police norvégienne a retenu lundi les qualifications "d'acte terroriste" et "homicide". Manshaus est soupçonné d'avoir posté des messages xénophobes sur un forum quelques heures avant l'attaque mais également d'avoir tué sa demi-soeur de 17 ans, dont le cadavre a été retrouvé après la fusillade.

L'homme de 21 ans avait été maitrisé par l'une des trois personnes présentes dans la mosquée. Muhammad Rafiq, 65 ans, s'est jeté sur l'assaillant pour le désarmer et ainsi éviter que des personnes soient blessées.

Cette fusillade inquiète la minorité musulmane norvégienne qui fête actuellement l'Aïd el-Kebir, la Première ministre Erna Solberg tient à les rassurer :

"Ce qui est arrivé samedi ne devrait pas se produire en Norvège, la Norvège devrait être un pays sûr. Tous les lieux de culte devrait être des endroits sûrs, peu importe vos croyances. Je suis heureuse de voir aujourd'hui des Norvègiens descendre dans la rue pour défendre leurs compatriotes musulmans."

Présenté en milieu de journée à un juge en vue de son placement en détention provisoire, Philip Manshaus risque jusqu'à 21 ans de prison.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.