Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

L'escalade prépare sa mue olympique

L'escalade prépare sa mue olympique
Tous droits réservés
the circuit climbing - Eddie Fowke
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'escalade fera en 2020 ses grands débuts olympiques à Tokyo. Cet été, le Japon accueille déjà les championnats du monde. L'occasion de faire connaissance avec un sport spectaculaire et méconnu du grand public.

Mardi avait lieu le concours de bloc qui combiné aux épreuves de vitesse et de difficulté désignera dans un an les deux premiers médaillés d'or de l'histoire.

La Slovène Janja Garnbret reste la reine incontestée du bloc. Elle conserve son titre de championne du monde en étant la seule à trouver le sommet du bloc 2. Elle termine en beauté une saison parfaite ou elle aura remporté toutes les épreuves de coupe du monde.

Elle s'impose devant la Japonaise Akiyo Noguchi et la Britannique Shauna Coxsey. La Française Fanny Gibert qui visait ce podium termine à une décevante neuvième place.

Chez les hommes, le Japonais Tomoa Narasaki a survolé la finale. Aucun finaliste n'est parvenu à valider un bloc quand lui en aura coché deux. Il décroche sa deuxième couronne mondiale après celle de 2016. Ses dauphins : l'Autrichien Jakob Schubert et l'Allemand Yannick Flohé. Largement dominateur lors des demi-finales et grand favori, le Tchèque Adam Ondra s'est effondré en finale et ne termine que sixième.