PUBLICITÉ

Hong Kong : après le tir d'un coup de feu, la police se justifie

Hong Kong : après le tir d'un coup de feu, la police se justifie
Tous droits réservés REUTERS/Tyrone Siu
Tous droits réservés REUTERS/Tyrone Siu
Par Maxime Biosse Duplan
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Face au tollé provoqué par son usage d'une arme à feu ce dimanche, la police de Hong Kong défend sa réaction. "Les manifestants étaient extrêmement violents", déclare t-elle dans un communiqué ce matin.

PUBLICITÉ

Face au tollé provoqué par son usage d'une arme à feu ce dimanche, la police de Hong Kong défend sa réaction. Sur ces images, on voit qu'un groupe de manifestants, en surnombre, s'en prend à quelques policiers avec beaucoup de violence en et les fait reculer. L'un d'eux tire alors un coup de feu en l'air. La foule s'arrête et se disperse alors. 

"Les manifestants étaient extrêmement violents", a déclaré la police dans un communiqué ce matin.

Un manifestant résume l'escalade : "Avant, nous faisions des manifestations très pacifiques, mais le gouvernement ne nous répond pas, donc nous descendons dans la rue, alors la police pense que nous violons la loi, utilise des gaz lacrymogènes et toutes nos actions se chargent de colère".

Les manifestations de ce dimanche ont été parmi les plus violentes enregistrées à Hong Kong depuis le début du mouvement pro-démocratie. Mais la journée, et c'est plutôt de nature à desservir les contestataires, a aussi été marquée par de nombreux faits de vandalisme.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hong Kong : pavés et cocktails Molotov contre lacrymos et balles en caoutchouc

Vladimir Poutine salue le chiffre d'affaires record des échanges commerciaux entre la Russie et la Chine

Vladimir Poutine est arrivé en Chine