Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le ministre brésilien de l'Education traite Emmanuel Macron de "crétin"

Jair Bolsonaro et son ministre de l'Education, Abraham Weintraub
Jair Bolsonaro et son ministre de l'Education, Abraham Weintraub
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le torchon brûle entre Paris et Brasilia depuis le début du G7 de Biarritz. Tout a commencé lorsqu'Emmanuel Macron a voulu mettre les incendies qui ravagent l'Amazonie à l'agenda des discussions au sommet du G7 en l'absence des premiers concernés, et depuis cela ne s'arrête plus...

Sur les réseaux sociaux, la sphère bolsonariste se déchaîne contre le président français. Entre le hashtag "Macrocon" lancé par un des gourous de Bolsonaro sur Twitter ou le ministre brésilien de l'Education qui insulte copieusement le président Macron, on ne sait lequel choisir.

Abraham Weintraub a ainsi lancé une rafale de tweets où il déclare que les Français ont choisi "un président sans caractère" et qu' "il faut attaquer ce crétin de Macron". Il explique que pour lui, "la France est un pays d'extrêmes", que "Macron n'est pas à la hauteur" et que "c'est juste un crétin opportuniste qui cherche le soutien du lobby agricole français". Le terme utilisé en portugais est très loin des usages diplomatiques, il n'a pas d'exact équivalent en français, il se trouve à la croisée entre "tricheur", "crétin" et "connard".

Et les attaques ne s'arrêtent pas à la personne d'Emmanuel Macron... Brigitte en fait aussi les frais. Sur Facebook, dans un post du président brésilien Jair Bolsonaro à propos des incendies en Amazonie, les commentaires sont souvent rageurs. La Première Dame de France est comparée à l'épouse de Bolsonaro, de près de 30 ans sa cadette. Populistes et extrémistes se déchaînent, blagueurs potaches aussi sans doute mais là où le bât blesse, c'est lorsque Jair Bolsonaro répond à un commentaire sexiste et irrespectueux.

"Vous comprenez maintenant pourquoi Macron persécute Bolsonaro ?",peut-on lire à côté de ces photos des deux couples présidentiels. "C'est la jalousie (...) de Macron, je parie", écrit l'internaute. Et le compte officiel de Bolsonaro répond : "N'humilie pas l'homme - MDR ("mort de rire")".

Le débat est tombé bien bas entre Brasilia et Paris, très loin de la forêt amazonienne et de la cause climatique, et il risque de s'envenimer si les diplomaties respectives doivent s'emparer du dossier.