Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les Japonais se démarquent en ce deuxième jour du mondial de judo

Les Japonais se démarquent en ce deuxième jour du mondial de judo
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Après une première journée mitigée, les Japonais, qui combattent à domicile, se démarquent enfin dans ce mondial de judo.

La japonaise Uta Abe a assuré le spectacle dans l'arène. La judokate a atteint les demi-finales de la catégorie des moins de 52 kg avec une facilité déconcertante. Elle a rencontré la championne olympique en titre Kosovarde Majlinda Kelmendi pour une place en finale.

"Cela faisait longtemps que j'attendais de l'affronter" a confié la japonaise de 18 ans qui est sortie victorieuse de ce combat serré. "Je voulais vraiment la battre. Donc, cela me donne tellement confiance maintenant que je sais que je peux la battre".

La jeune compétitrice a affronté la russe Natalia Kuziutina en finale. La Japonaise n'a eu besoin que de 30 secondes pour expédier son adversaire, pourtant plus expérimentée, et remporter son deuxième titre mondial.

Son frère, Hifuma Abe n'a pas eu la même réussite. Le champion en titre de la catégorie des moins de 66 kg a fait face à Maruyama Joshiro en demi-finale. Son adversaire s'est imposé dans un combat impressionnant et a mis fin au règne de la fratrie Abe. Hifuma, sonné à l'issue du combat a dû se contenter du bronze.

Dans une finale palpitante, Joshiro Maruyama a remporté le titre mondial face au n°29 mondial sud-coréen Limhwan Kim et a fait vibrer le Japon tout entier.

"Au moment où j’ai réalisé que j’avais gagné la finale, j’ai entendu la foule se déchaîner" a réagit le nouveau champion du monde. "J'ai vraiment réalisé combien de personnes me soutenaient et je pense que j'ai été capable de leur montrer que j'étais numéro un aujourd'hui" s'est satisfait le judoka.