Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Un juge écossais rejette une demande de contrer la suspension du Parlement britannique

Un juge écossais rejette une demande de contrer la suspension du Parlement britannique
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les adversaires de la suspension du parlement britannique se mobilisent de plus en plus dans la rue, mais aussi devant la justice. La Haute cour écossaise leur a pourtant infligé un revers ce vendredi en rejetant, au moins temporairement, une demande qui visait à bloquer la suspension du parlement.

"Je ne crois pas qu'il ait été démontré qu'il existe un besoin convaincant de suspendre ou d'interdire la décision à ce stade, a expliqué le juge, puisqu'une audience pour examiner en détail la demande aura lieu la semaine prochaine le 6 septembre, avant le début de la suspension du parlement".

Les anti-Johnson considèrent que le fond de l'affaire peut encore être tranché en leur faveur.

D'autres opposants à cette suspension du parlement se sont aussi mis en action : Gina Miller a saisi la haute cour de Londres. Déjà il y a deux ans elle avait saisi la justice pour forcer le gouvernement à consulter le Parlement sur le processus de retrait.

Et puis l'ancien premier ministre John Major, conservateur mais opposé au Brexit, s'est dit prêt à offrir à la justice son expertise d'ancien chef du gouvernement et membre du parlement. Pour lui comme pour beaucoup d'autres Tories, cette suspension du parlement n'est qu'un moyen à peine déguisé de faire taire le parlement et de l'empêcher de se battre contre un No Deal.