DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Beslan : 15 ans après, le désespoir

euronews_icons_loading
Beslan : 15 ans après, le désespoir
Tous droits réservés  REUTERS/Eduard Korniyenko
Taille du texte Aa Aa

Beslan commémorait ce dimanche l'anniversaire de la prise d'otages qui a fait plus de 330 morts parmi les civils dont 186 enfants.

15 ans après le drame, les proches des victimes réclament des autorités russes une "enquête objective".

L'association des Mères de Beslan estime les conclusions de la Cour européenne de Justice n'ont pas été prises en compte.

Selon les juges de Strasbourg, la Russie aurait pu empêcher l'attaque et a fait preuve de graves défaillances dans la gestion de la prise d'otages.

Le 1er septembre 2004, un commando de Tchétchènes et d'Ingouches prend le contrôle de l'école de Beslan.

Après 52 heures de calvaire, une double explosion à l'intérieur du gymnase de l'école sème la panique et pousse les forces spéciales russes à donner l'assaut dans un chaos total, en utilisant des armes lourdes et sans que les évacuations des blessés n'aient été préparées.