DERNIERE MINUTE

Dorian rétrogradé mais toujours dévastateur

Dorian rétrogradé mais toujours dévastateur
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Dorian a beau avoir faibli, l'ouragan a continué ce lundi de ravager l'archipel des Bahamas où il aurait fait une première victime, un enfant de sept ans. Après avoir dévasté les îles Abacos, il a été rétrogradé en catégorie 4 mais s'est abattu sur Grand Bahama avec férocité, balayant l'île avec des vents de 250 km/h et provoquant des vagues de sept mètres.

D'après la Croix-Rouge, plus de 13 000 maisons auraient été endommagées ou détruites, ce qui laisse présager un bilan humain bien plus lourd.

Après les Bahamas, c'est la côte Est des États-Unis qui devrait être frappée et la Floride est en première ligne. Son gouverneur a de nouveau lancé un appel pressant aux habitants des zones côtières.

Notre côte Est se trouve toujours sur la trajectoire et les gens doivent rester vigilants. Si vous avez reçu l'ordre d'évacuer, vous devez le faire. Il est important que les résidents tiennent compte de ces appels. Partez tant qu'il est encore temps, tant qu'il y a encore de l'essence, et vous serez en sécurité sur les routes.
Ron DeSantis
gouverneur de Floride

Plus d'un million d'Américains ont été invités à évacuer leurs logements. Après la Floride vendredi, Donald Trump a déclaré l'état d'urgence en Géorgie, en Caroline du Nord et en Caroline du Sud. Dorian est le deuxième ouragan le plus puissant jamais observé dans l'Atlantique.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.