EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le palais de Liria, joyau caché de Madrid, ouvre ses portes au public

Le palais de Liria, joyau caché de Madrid, ouvre ses portes au public
Tous droits réservés 
Par Carmen Menéndezeuronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le palais de Liria, maison de la famille d'Albe, sera désormais accessible au public. Il abrite l'un des collection d'art les plus importantes d'Espagne ainsi qu'une bibliothèque unique avec, entre autres, une première édition de Don Quichotte.

PUBLICITÉ

Le Palais de Liria, l'un des joyaux cachés de Madrid, ouvre enfin ses portes au public. Jusqu'à présent, il n'était accessible qu'une fois par mois sur réservation. Pour cet événement, un invitée exceptionnel : le portrait de la duchesse d'Albe en blanc peint par Goya. Le tableau est de retour au palais, prêté par le musée Thyssen. Le duc Charles Fitz-James Stuart, chef de la Maison d'Albe, est venu le recevoir.

Cette œuvre enrichit la collection exceptionnelle de Liria, qui comprend des œuvres de Goya, Velázquez, Rubens et Titien, ainsi qu'une bibliothèque unique avec, entre autres bijoux, une première édition de Don Quichotte.

"Quand le visiteur entrera dans le palais, il se rendra compte que ce n'est pas un musée commercial, parce que ce n'est pas un musée, c'est un palais, une maison habitée, et bien sûr la galerie d'art est très célèbre, la collection picturale est l'une des plus importantes d'Espagne. C'est une maison où, dès le premier instant où vous entrez, l'histoire pèse" souligne Alejandro Romero Sanchez-Arjona du département culture de la Maison Albe.

Le palais de Liria, construit au 18ème siècle, était la résidence principale de la duchesse d'Albe. Il est aujourd'hui la résidence de son fils Carlos. La dernière impératrice et épouse de Napoléon III, Eugénie de Montijo, y mourut en 1920.

C'est le troisième palais que la famille Albe a ouvert aux visiteurs depuis 2016.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une exposition en hommage aux femmes qui ont combattu les nazis à Berlin

No comment : une exposition célèbre le mannequin Naomi Campbell

No comment : la Palestine à l'honneur dans une exposition au Chili