PUBLICITÉ

Présidentielle en Tunisie : dernier jour de campagne

Tunis (Tunisie), le 02/09/2019
Tunis (Tunisie), le 02/09/2019 Tous droits réservés REUTERS/Zoubeir Souissi
Tous droits réservés REUTERS/Zoubeir Souissi
Par Olivier Peguy
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ce vendredi est le dernier jour de la campagne avant la présidentielle de ce dimanche. Interrogation sur le sort du candidat Nabil Karoui, emprisonné.

PUBLICITÉ

En Tunisie, les dernières heures de la campagne électorale avant la présidentielle. Le premier tour aura lieu ce dimanche. Et le suspense est entier, tant aucun candidat ne fait l'unanimité.

Ils sont 26 à se présenter, dont l'un est actuellement en prison. C'est l'homme d'affaires Nabil Karoui, poursuivi pour "blanchiment d'argent" et placé en détention provisoire depuis 3 semaines. Un membre de son comité de soutien affirme qu'il a débuté une grève de la faim. Et son avocat indique que la Cour de Cassation pourrait se prononcer ce vendredi sur son cas.

Soirées politiques à la télé

La campagne a été marquée notamment par 3 débats télévisés entre les candidats. C'est inédit dans ce pays, et cela a été largement suivi, signe de l'intérêt de la population pour cette élection.

8 ans après la révolution

C'est la deuxième élection présidentielle depuis la révolution de Jasmin en 2011. Le scrutin était initialement prévu en octobre. Mais il a été avancé en, raison de la mort du président Béji Caïd Essebsi en juillet.

REUTERS/Ammar Awad/File Photo
Funérailles du président Béji Caid Essebsi, Tunis (Tunisie), le 27/07/2019REUTERS/Ammar Awad/File Photo

- avec agences -

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tunisie : les autorités ferment les bureaux d'Ennahdha, "inquiétude" européenne

Tunisie : des centaines d'opposants pressent le président de "libérer les détenus"

Tunisie : des milliers de manifestants contre le président Kaïs Saïed et la crise économique