Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Suivez étape par étape les secrets de la fabrication du Saké

Suivez étape par étape les secrets de la fabrication du Saké
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Nous nous sommes rendus à Kyoto au Japon dans la fabrique de Saké Gekkeikan, pour suivre le processus de production de cette boisson alcoolisée typique du pays du soleil levant. Regardez notre vidéo ci-dessus et suivez les étapes de fabrication.

  1. Polissage du riz
    Lorsque le riz arrive à la fabrique de saké, la première étape consiste à le moudre et à le polir. La notion de polissage du riz est essentielle pour déterminer la qualité d'un saké.
  2. Lavage et pressage du zir Une fois le riz lavé, il est trempé pour préparer le grain à la vapeur.
  3. Vapeur de riz Le riz est déposé dans le cuiseur vapeur et cuit à la vapeur par dessous. Ce processus dure généralement environ une heure.

  4. Le koji On utilise une enzyme pour transformer l’amidon du grain en sucre, le koji qui est une substance obtenue en cultivant un champignon, l’aspergillus, sur du riz cuit à a vapeur pendant environ 48 heures.

  5. Shubo , la levure de fermentation Avant la fermentation principale, le brasseur prépare un pré-ferment appelé « shubo », en mélangeant dans une petite cuve du riz cuit à la vapeur, du koji, de l’eau, et une grande quantité de levure.

  6. Mormomi, le moult principal Le produit issu de la fermentation, appelé « moromi », est ensuite filtré afin d’en retirer le riz non-dissous et la levure, ne laissant ainsi que le saké.

  7. Pressage et filtration Après la filtration initiale, le saké reste trouble. Il est alors laissé à reposer à basse température afin que les particules solides en suspension se dépose au fonds du contenant. Le liquide clair est alors transféré vers une autre cuve.