DERNIERE MINUTE

Nouvelle journée de contestation à Hong Kong, des heurts éclatent avec la police

Nouvelle journée de contestation à Hong Kong, des heurts éclatent avec la police
Tous droits réservés
أ ب
Taille du texte Aa Aa

Ils ont, une nouvelle fois, bravé l'interdiction de manifester. Plusieurs dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues de Hong Kong, dimanche, pour dénoncer le recul des libertés.

A la fin du rassemblement, de violents échanges ont éclaté entre manifestants et force de l'ordre. Les policiers ont tiré des grenades lacrymogènes et utilisé un canon à eau pour disperser les contestataires, qui ont répondu par des jets de pierre et de cocktails Molotov.

Les militants pro-démocratie se sont réunis près du Parlement et du siège de l'exécutif, pour demander des réformes démocratiques et dénoncer une riposte policière jugée brutale.

Londres appelée à l'aide

Plus tôt dans la journée, les manifestants se sont rassemblés aux abords du consulat de Grande-Bretagne. Brandissant l'Union Jack et la bannière de l'ancienne colonie hongkongaise, ils ont chanté l'hymne britannique, God save the queen.

Dans une pétition remise au consul général, les militants ont demandé à Londres d'en faire plus pour protéger son ancienne colonie, et demander des comptes à Pékin.

Plusieurs manifestants ont également demandé la possibilité pour les Hongkongais d'obtenir la nationalité britannique, ou d'un autre pays du Commonwealth.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.