This content is not available in your region

Nouvelle journée de contestation à Hong Kong, des heurts éclatent avec la police

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Nouvelle journée de contestation à Hong Kong, des heurts éclatent avec la police
Tous droits réservés  أ ب

Ils ont, une nouvelle fois, bravé l'interdiction de manifester. Plusieurs dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues de Hong Kong, dimanche, pour dénoncer le recul des libertés.

A la fin du rassemblement, de violents échanges ont éclaté entre manifestants et force de l'ordre. Les policiers ont tiré des grenades lacrymogènes et utilisé un canon à eau pour disperser les contestataires, qui ont répondu par des jets de pierre et de cocktails Molotov.

Les militants pro-démocratie se sont réunis près du Parlement et du siège de l'exécutif, pour demander des réformes démocratiques et dénoncer une riposte policière jugée brutale.

Londres appelée à l'aide

Plus tôt dans la journée, les manifestants se sont rassemblés aux abords du consulat de Grande-Bretagne. Brandissant l'Union Jack et la bannière de l'ancienne colonie hongkongaise, ils ont chanté l'hymne britannique, God save the queen.

Dans une pétition remise au consul général, les militants ont demandé à Londres d'en faire plus pour protéger son ancienne colonie, et demander des comptes à Pékin.

Plusieurs manifestants ont également demandé la possibilité pour les Hongkongais d'obtenir la nationalité britannique, ou d'un autre pays du Commonwealth.