EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Nouvelle journée de contestation à Hong Kong, des heurts éclatent avec la police

Nouvelle journée de contestation à Hong Kong, des heurts éclatent avec la police
Tous droits réservés أ ب
Tous droits réservés أ ب
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont une nouvelle fois bravé l'interdiction de manifester ce dimanche. Réunis devant le Consulat britannique, les Hongkongais ont appelé Londres à l'aide.

PUBLICITÉ

Ils ont, une nouvelle fois, bravé l'interdiction de manifester. Plusieurs dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues de Hong Kong, dimanche, pour dénoncer le recul des libertés.

A la fin du rassemblement, de violents échanges ont éclaté entre manifestants et force de l'ordre. Les policiers ont tiré des grenades lacrymogènes et utilisé un canon à eau pour disperser les contestataires, qui ont répondu par des jets de pierre et de cocktails Molotov.

Les militants pro-démocratie se sont réunis près du Parlement et du siège de l'exécutif, pour demander des réformes démocratiques et dénoncer une riposte policière jugée brutale.

Londres appelée à l'aide

Plus tôt dans la journée, les manifestants se sont rassemblés aux abords du consulat de Grande-Bretagne. Brandissant l'Union Jack et la bannière de l'ancienne colonie hongkongaise, ils ont chanté l'hymne britannique, God save the queen.

Dans une pétition remise au consul général, les militants ont demandé à Londres d'en faire plus pour protéger son ancienne colonie, et demander des comptes à Pékin.

Plusieurs manifestants ont également demandé la possibilité pour les Hongkongais d'obtenir la nationalité britannique, ou d'un autre pays du Commonwealth.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vladimir Poutine salue le chiffre d'affaires record des échanges commerciaux entre la Russie et la Chine

Vladimir Poutine est arrivé en Chine

Pékin et Washington doivent être "des partenaires, pas des rivaux" affirme Xi à Blinken