PUBLICITÉ

Sandra Muller condamnée pour diffamation

Sandra Muller condamnée pour diffamation
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La créatrice de #Balancetonporc devra payer 15 000 euros de dommages et intérêts.

PUBLICITÉ

En France, l'initiatrice de #Balancetonporc a été condamnée pour diffamation, à l'encontre de celui qu'elle accusait de harcèlement sexuel. Le mot-clé, créé par Sandra Muller avait suscité une véritable déferlante sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, cette décision de justice ne devrait pas peser sur la libération de la parole, mais envoie un message négatif, estime cette femme, que le magazine Time avait désignée comme l'une des personnalités de l'année 2017.

En octobre 2017, Sandra Muller avait incité les femmes à désigner les auteurs de comportements déplacés, et accusé l'ancien parton de chaîne Eric Brion, de l'avoir harcelée sexuellement.

Elle a été condamnée à lui verser 15 000 euros de dommages et intérêts, "faute de base factuelle suffisante", indique le tribunal, mais compte faire appel de cette décision.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Quatre personnes blessées lors d'une attaque au couteau dans le métro de Lyon

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français

Nouvelle-Calédonie : un sixième homme est mort dans des affrontements