DERNIERE MINUTE

Frieze London : video art, conquête de l'espace et fossiles

Frieze London : video art, conquête de l'espace et fossiles
Taille du texte Aa Aa

Ce sont les oeuvres de Nam June Paik qui ont eu le plus de succès lors de la Frieze cette année, la prestigieuse foire londonienne d'art. Décédé en 2006, l'artiste coréen est un pionnier du video art. Son galeriste est venu de Séoul avec plusieurs installations, dont certaines vieilles de plus de vingt ans.

Pat Lee, de la galerie Hyundai à Séoul :"Je pense que Nam June Paik est vraiment considéré comme le père de l'art vidéo, il est vraiment établi dans le canon de l'histoire de l'art. Il a fait l'objet de grandes rétrospectives, certaines des œuvres présentées ici ont été montrées au Guggenheim en 2000. Il est sur le point d'ouvrir un grand spectacle à la Tate Modern plus tard ce mois-ci, qui devrait être un show fantastique qui ira ensuite aux États-Unis, à Singapour, à Amsterdam. J'espère que cela initiera un nouveau public à l'importance de son travail. "

La galerie Mazzoleni a pour sa part choisi le thème des corps célestes, avec des oeuvres d'Alexandre Calder ou de Giulio Turcato.

Sa porte-parole, Ludovica Antichi : "Dans les années 60 et 70 en particulier, il (Giulio Turcato) essayait de recréer la surface de la lune en utilisant différents types de matériaux et cela est très clair dans cette pièce, par exemple.

Présente pour la première fois à cette Frieze, la galerie londonienne ArtAncient. les objets et oeuvres qu'elle a apportés couvrent toute l'histoire de notre planète, soit quatre milliards et demi d'années, avec des fossiles, des dents de dinosaure, jusqu'à des bas-reliefs égyptiens et des sculptures romaines.

Jethro Sverdloff, directeur de ArtAncient : "Nous avons donc apporté avec nous 54 objets couvrant une période qui part de la création du système solaire avec des météorites, et nous avons aussi des fossiles qui racontent les premières traces de vie sur la planète."

Le clou du spectacle, c'est un morceau de météorite découvert en Russie dans les années 60...

_"Cela vient du coeur d'une météorite. A l'intérieur il y a des morceaux de fer mais aussi ces magnifiques cristaux extra-terrestres". _

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.