Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

State of the Union : la semaine marquée par l'offensive turque en Syrie

State of the Union : la semaine marquée par l'offensive turque en Syrie
Tous droits réservés
REUTERS - VINCENT KESSLER
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Dans notre State of the Union, qui fait le bilan de l'actualité de la semaine, nous vous présentons la réaction de l'UE à l'offensive turque en Syrie, nous vous parlons Brexit et nous nous entretenons avec un auteur ukrainien réputé, avant de finir sur un fou-rire mémorable au Parlement danois.

Offensive turque. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a appelé Ankara à immédiatement cesser ses frappes dans le nord de la Syrie tandis que la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a mis en garde contre le risque de résurgence, en corollaire, de Daesh. « N'oublions pas que Daesh demeure une menace importante pour la sécurité régionale, internationale et européenne. », a-t-elle déclaré. De son côté, la Hongrie a bloqué une déclaration commune, invoquant son désir de ne pas contrarier la Turquie

Brexit. Sur la planète Brexit, alors que les pourparlers se poursuivent, les chances d'un accord semblent encore s'amenuir davantage. "Pour parler franchement et pour être objectif, sur ce point, nous ne sommes pas vraiment en mesure de trouver un accord.", a commenté le négociateur en chef de l'UE, Michel Barnier. Mais le « jeu des reproches » à propos du « jeu des reproches » a déjà commencé, avec un message de frustration manifeste posté par le président du Conseil européen, Donald Tusk, sur Twitter.

Ukraine. L'écrivain Andreï Kourkov nous parle de Trump, de Zelensky et des 30 années qui ont suivi la chute du rideau de fer.

La semaine prochaine sera marquée par les résultats des élections législatives en Pologne, la réunion des ministres des Affaires étrangères à Luxembourg et bien sûr, la réunion du Conseil européen sur le Brexit