DERNIERE MINUTE

Fête nationale espagnole : l'unité fragilisée par le conflit avec les séparatistes catalans

Fête nationale espagnole : l'unité fragilisée par le conflit avec les séparatistes catalans
Taille du texte Aa Aa

Revue des troupes pour le roi Felipe VI en ce jour de fête nationale. Le roi d'Espagne a présidé le défilé militaire auquel assistait sa famille et également le chef du gouvernement socialiste sortant, Pedro Sanchez. Seul petit raté avec ce parachutiste qui a mal évalué son atterrissage, s’être écrasé contre un lampadaire.

La fête également pour des milliers de Catalans opposés à l'indépendance de la région. Drapeaux en main, ils ont parcouru Barcelone. Une fête nationale dans un contexte délicat entre Espagnols et séparatistes. Tout le pays est suspendu au verdict imminent de la Cour suprême sur le procès de 12 dirigeants séparatistes. Objectif : déterminer leur rôle dans le référendum sur l'indépendance de la Catalogne de 2017 et la déclaration d'indépendance de courte durée qui s'ensuivit. Le 10 novembre, les Espagnols retourneront aux urnes et la question catalane sera l’un des principaux problèmes des électeurs.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.