DERNIERE MINUTE

Macron rencontre von der Leyen pour remplacer Goulard

Macron rencontre von der Leyen pour remplacer Goulard
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Emmanuel Macron a reçu ce lundi Ursula von der Leyen à l'Elysée, à quelques jours d'un sommet européen crucial sur le Brexit. C'était surtout l'occasion pour le duo d'évoquer la candidature française à la Commission européenne.

Il voulait des explications, Ursula von der Leyen est venue en personne lui en offrir. La future présidente de la Commission européenne était reçue ce lundi par Emmanuel Macron, pour leur premier entretien depuis le rejet massif de sa candidate-commissaire, Sylvie Goulard.

Le président français n'avait pas maquillé sa déception, pointant du doigt le rôle de la responsable allemande après le camouflet infligé à Paris par le Parlement européen.

"Quand la présidente de la Commission nommée a une discussion avec les trois présidents de groupe et qu’ils se mettent d’accord sur quelque chose, je ne comprends pas comment ça peut bouger comme ça. Donc j’ai besoin de comprendre", avait-il déclaré.

Le Maire préfère son ministère

Mais la priorité de cette rencontre parisienne était surtout de trouver un remplaçant à Sylvie Goulard. Pour l'instant, les pistes sont gardées secrètes. Bruno Le Maire, un temps pressenti, a coupé court aux spéculations sur FranceInfo : "Je ne suis pas candidat à la Commission européenne", a-t-il dit en précisant : "Je préfère rester ministre des Finances".

Le nom de Michel Barnier circule également, sans que la possibilité d'une candidature ne soit confirmée.

La Commission retardée

Sa probité ayant été mise en cause par de nombreux députés (elle est impliquée dans l'enquête sur les emplois présumés fictifs d'attachés parlementaires du MoDem), Sylvie Goulard a vu sa candidature massivement rejetée jeudi dernier par le Parlement européen.

Le même sort a été réservé à deux autres candidats. En conséquence, l'objectif d'une Commission européenne opérationnelle le 1er novembre semble compromis. La date du 1er décembre a déjà été évoquée.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.