DERNIERE MINUTE

Au Japon, les maillots de rugby en rupture de stock

Au Japon, les maillots de rugby en rupture de stock
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Depuis fin septembre, et le début de la Coupe du monde de rugby, la fièvre du ballon ovale s'empare du Japon. Quatre victoires en quatre matchs, dont celle contre l'Irlande (19-12) qui restera, quoi qu'il arrive, dans les annales, et une qualification historique en 1/4 de finale de la compétition. Une première dans leur histoire. Conséquence de quoi, les Japonais se ruent sur les maillots rouge et blanc.

Selon World Rubgy, l'organisateur de cette Coupe du monde, plus de 200.000 tuniques des Braves Blossoms se sont déjà vendues. "Quand nous avons un arrivage, nous avons peut-être 200 maillots en rayon mais, ils partent très rapidement, en 2, 3 heures maximum. Le lendemain, nous remplissons les rayons, avec seulement 30 ou 40 maillots et ils se vendent en 30 ou 40 minutes peut-être. Les gens font la queue dehors quand ils savent que nous avons reçus des maillots du Japon" explique Danny Robinson, manager du mégastore de Shinjuku, un quartier de Tokyo.

En moyenne, les Japonais dépensent 108 euros ici. Certains viennent même de loin et n'hésitent pas à faire 500 kilomètres pour garder un souvenir de cette compétition. Déçue, Kumiko Ikegaya repartira bredouille : "Ils n'ont plus de tote bag. Je voulais acheter une taie d'oreiller, ils n'en n'ont plus. Je suis très contente d'être en 1/4 de finale, mais j'aimerais qu'ils aient plus de choses ici".

A 19h15 heure locale, ce dimanche, le pays entier sera au stade ou devant sa télévision. Objectif, créer l'exploit contre l'Afrique du Sud et rejoindre les 1/2 finales de leur Coupe du monde.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.