DERNIERE MINUTE

Indépendantisme catalan : Barcelone vit un vendredi de grève générale

Indépendantisme catalan : Barcelone vit un vendredi de grève générale
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

En ce vendredi de "grève générale" en Catalogne, le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a prévenu que "les coupables d'actes de violence seront identifiés et traduits en justice".

"Il n'y aura pas de place pour l'impunité après les actes de violence que nous avons vus ces jours-ci dans des villes de Catalogne" a-t-il ajouté alors que sept autoroutes et près d'une dizaine de routes nationales avaient été coupées dans la région en raison de la présence de manifestants.

Les partisans de l'indépendance ont convergé par milliers à Barcelone ce vendredi. Les images de l'agence Reuters montrent une voie rapide pleine de manifestants qui se rendent à Barcelone, scandant des slogans "liberté", "assez de répression".

Contre la condamnation des leaders séparatistes

"_T_out va s'arrêter en réaction à l'injustice de la sentence contre nos représentants, condamnés à des peines extrêmement dures comme s'ils étaient des meurtriers", espère Ramon Pararada, un étudiant de 23 ans.

Cette "grève générale" a été convoquée au cinquième jour de la mobilisation contre la condamnation lundi de neuf dirigeants séparatistes à des peines allant de 9 à 13 ans de prison pour la tentative de sécession de 2017.

La Sagrada familia fermée

Face à l'ampleur du mouvement, le monument le plus visité de Barcelone, la basilique de la Sagrada familia, a fermé à la mi-journée quand des manifestants ont pris position devant.

Selon l'administration régionale, gouvernée par les indépendantistes, la grève est notamment suivie à 30% dans la fonction publique. Le constructeur automobile Seat a mis à l'arrêt son usine proche de Barcelone. Et si les croisiéristes continuent d'arriver au port de Barcelone, deux paquebots sur les 20 attendus pendant le week-end ont annulé leur passage par précaution.

La région est aujourd'hui paralysée. Les transports en commun sont touchés par le mouvement."_Je_vais travailler, parce que je suis travailleur indépendante. Je comprends, je respecte cette situation. Si nous ne réagissons pas tous ensemble, l'indépendance n'interviendra jamais, mais j'ai besoin d'aller travailler" confie une femme à Barcelone.

"Je ne suis pas d'ici, mais ils ne laissent pas les gens aller au travail, ni même en formation. J'y vais, mais je ne sais pas si je vais y arriver. J'ai payé cette formation depuis longtemps" s’agace une jeune femme.

Barça Real reporté

Après les affrontements de la nuit dernière, la fédération espagnole de football a annoncé que le match de football opposant le FC Barcelone et le Real Madrid, prévu le 26 octobre était reporté pour des raisons de sécurité.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.