Le Chili en proie à de violentes émeutes

Le Chili en proie à de violentes émeutes
Tous droits réservés Reuters
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Chiliens sont dans la rue depuis vendredi pour s’opposer à l’augmentation du prix du ticket de métro dans la capitale.

PUBLICITÉ

Des bus incendiés et des milliers de policiers et de militaires déployés dans les rues du Chili.

Depuis vendredi, des émeutes ont éclaté dans plusieurs régions du pays : trois d’entre elles, dont la capitale, sont sous couvre-feu.

L’état d’urgence a été décrété pendant 15 jours, par le président Sebastian Pinera, qui a autorisé l’envoi de 9 500 policiers et militaires pour essayer de mettre un terme aux violences.

Un déploiement qui n’a pas empêché la mort de trois personnes dimanche matin à Santiago, dans l’incendie d’un supermarché.

Les Chiliens sont sortis dans la rue vendredi pour s’opposer à l’augmentation du prix du ticket de métro dans la capitale. Un symbole de la hausse du coût de la vie, dans un pays marqué par les inégalités sociales.

Une augmentation finalement annulée par le gouvernement chilien qui a reculé face aux manifestants.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : en Haïti, la violence des gangs conduit plus de 53 000 personnes à fuir la capitale

Allemagne : grève de deux jours dans les transports en commun

Mort d'Alexeï Navalny : plus de 100 arrestations en Russie