DERNIERE MINUTE

C'était il y a 50 ans : les prémices d'Internet

Journal de bord de l'UCLA où est référencé la première connexion entre deux machines
Journal de bord de l'UCLA où est référencé la première connexion entre deux machines -
Tous droits réservés
fastlizard4/CC BY-SA 2.0/ Image retaillée -
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

" Lo". Il y a 50 ans, cette suite énigmatique de deux lettres est entrée dans l'Histoire. Le 29 octobre 1969, Charley Kline, étudiant à l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA), envoie le tout premier message sur l'ARPANET, l'embryon de notre Internet moderne. Depuis son "ordinateur" SDS Sigma 7, il tente d'initialiser la communication entre une autre machine (SDS 940), située à plus de 550 km à l'institut de recherche de Stanford dans la région de San Francisco, en tapant "Login" (pour Connexion). Après deux lettres, le système plante... La connexion sera établie après un deuxième essai.

Le journal de bord du laboratoire (photo utilisée en tête d'article) immortalisera le dialogue entre les deux équipes californiennes. Dans cet historique apparaît ainsi à la ligne du 29 octobre, 22h30 : "Talked to SRI Host to Host" ( A parlé à Stanford research Institut de terminal à terminal).

Le professeur Leonard Kleinrock nous fait visiter le salle du "Boelter Hall 3420" où a été envoyé le premier message sur l'ARPANET le 29 octobre 1969

C'est depuis le Boelter Hall 3420 de l'UCLA que ce message a été transmis. Cette pièce, véritable panthéon des temps modernes, a été depuis rebaptisée "Kleinrock Internet Heritage site" en l'honneur de Leonard Kleinrock, qui était à la tête de cette équipe qui a réussi pour la première fois à faire "parler" deux ordinateurs distants de plusieurs centaine de kilomètres. Il est l'un des précurseurs de la communication par paquets utilisée encore aujourd'hui par Internet. Le professeur Kleinrock est entré au temple de la renommée d'Internet en 2012, pour son rôle de pionnier du réseau des réseaux.

ARPANET a été financé par le département des projets de recherche avancée de l'armée américaine (ARPA), crée en 1958 qui deviendra plus tard la DARPA (Agence pour les projets de recherche avancée de défense). ARPANET s'est rapidement émancipé de ses origines militaires pour prendre son essor dans les milieux universitaires. Officiellement, ce réseau cessa de fonctionner en 1990, supplanté par Internet qui fusionna tous les systèmes alors existants.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.