DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

OTAN, Brexit... Ursula Von der Leyen défend ses positions

euronews_icons_loading
OTAN, Brexit... Ursula Von der Leyen défend ses positions
Taille du texte Aa Aa

Les réactions se sont multipliées ce vendredi à Berlin après les propos d'Emmanuel Macron sur l'OTAN, le président français ayant estimé dans une interview que l'Alliance atlantique était dans un "état de mort cérébrale".

Après Angela Merkel, qui a jugé cette vision "radicale" , c'est Ursula Von der Leyen, la présidente désignée de la Commission européenne, qui a tenu à préciser sa position sur l'OTAN, une "remarquable institution", selon ses mots.

"L’OTAN a été, et est toujours, ce que ses États membres en font. Il appartient à 29 pays de s’impliquer et de changer les choses en paroles et en actes. Je pense que l'Alliance atlantique a prouvé qu'elle était un excellent bouclier protecteur de la liberté, jusqu'à ces dernières semaines. Il faut regarder maintenantle long terme."

Outre l'OTAN, Ursula Von der Leyen a également évoqué la question du Brexit, qui a permis, selon elle, de renforcer l'unité européenne :

"Paradoxalement, le choc du Brexit nous a davantage unis, car, non seulement il nous montre ce que cela signifie de quitter l'Union européenne, mais aussi il nous montre ce que les pays gagnent à faire partie de l' l'Union européenne. La force des idées communes nous porte encore une fois."