DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L’UE pense au futur accord avec Londres

L’UE pense au futur accord avec Londres
Tous droits réservés
Julien Warnand/Pool via REUTERS
Taille du texte Aa Aa

Il y avait un grand absent lors du sommet européen. Le Premier ministre britannique n'avait pas fait le déplacement à Bruxelles et pourtant le Royaume-Uni était sur toutes les lèvres. Pour les dirigeants de l'UE la victoire des conservateurs britanniques pourrait mettre un terme à plus de trois ans d'incertitude liée au Brexit. Le président du Conseil européen, Charles Michel, le répète "nous sommes prêts, prêts à débuter la prochaine phase".

L'Union européenne veut maintenant concentrer ses efforts sur le futur partenariat avec Londres. Pour les Etats membres il est essentiel de maintenir des liens étroits avec le Royaume-Uni. "Vous ne quittez pas l’Europe. Vous restez à nos côtés et nous restons au vôtre", lance le président français, Emmanuel Macron, aux Britanniques. Pour certains dirigeants le Brexit peut se transformer en une opportunité pour l'Union. "Il y aura un concurrent à notre porte qui veut montrer au monde sa force et ses qualités. Mais cela peut avoir comme effet positif de nous stimuler", juge la chancelière allemande Angela Merkel. Le Brexit reste tout de même dans l'esprit des chefs d'Etat et de gouvernement un échec européen. Pour le Premier ministre tchèque, Andrej Babis, "ce n'est pas une bonne nouvelle pour l'Europe". Après trois reports et si le calendrier est respecté le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 janvier.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.