EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le nouveau président algérien appelle au dialogue

Le nouveau président algérien appelle au dialogue
Tous droits réservés 
Par Laura Cambaud
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Lors de sa première conférence de presse, il a tenté de se donner une nouvelle image et d'apaiser les tensions avec les opposants.

PUBLICITÉ

Première conférence de presse ce vendredi du nouveau président algérien, Abdelmajid Tebboune. A Âgé de 74 ans, l'ancien Premier ministre d'Abdelaziz Bouteflika assure qu'il n'est pas dans la continuité du système. Pour se donner une nouvelle image, il a laissé les journalistes poser des questions mais surtout, il affirme qu'il veut tendre la main au Hirak, le mouvement de protestation.

Il déclare : "Je suis prêt à dialoguer directement avec le Hirak et la personne qu'ils choisiront pour parler et ce, afin d'éclaircir de nombreux points et de restaurer la confiance des uns envers les autres et la bonne volonté de chacun. Nous devons, avec Dieu pour témoin, construire une nouvelle Algérie."

La rue conspue son élection

Un président fraîchement élu qui devra convaincre ses nombreux opposants de nouveau mobilisés dans les rues d'Alger. Après l'annonce des résultats, les manifestants ont défilé en masse. Leur objectif : rejeter ce scrutin qu'ils considèrent comme truqué.

Le taux de participation à ces élections a été d'un peu plus de 41%, soit le plus faible de l'histoire de l'Algérie pour des élections présidentielles pluralistes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Algériens manifestent contre l'élection de Abdelmadjid Tebboune

Présidentielle sous tension en Algérie

Tour d'horizon des 5 candidats en lice pour la présidentielle en Algérie