DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Hongrie : aider les jeunes Roms à accéder à l'enseignement supérieur

Hongrie : aider les jeunes Roms à accéder à l'enseignement supérieur
Tous droits réservés
euronews
Taille du texte Aa Aa

Fanni Iváncsik est l’une des rares Roms de Hongrie à suivre un cursus universitaire. Sans l'aide de la Fondation Romaversitas, elle n’aurait pas été en mesure de le faire. Cet organisme l’a soutenue financièrement et lui a permis de suivre des formations spécifiques qui l'ont aidée à intégrer une université. Une aide salvatrice pour la jeune-femme et qui se poursuit aujourd’hui.

"Je suis très mauvaise quand il s’agit de gérer mon temps. Je n’arrive pas à m’organiser. J’ai donc suivi des formations pour m’aider à optimiser mon temps et j’apprends aussi comment gérer mon argent", dit-elle.

La fondation Romaversitas est l’une des rares fondations à venir en aide aux Roms en Hongrie. Il ne s'agit pas d'un organisme de bienfaisance. Les critères de sélection sont stricts. La fondation aide les jeunes Roms les plus talentueux à obtenir un diplôme. Auparavant, seuls les universitaires étaient concernés, mais face au peu d'inscrits, Romaversitas intervient aussi désormais auprès des lycéens.

Chaque étudiant est encadré par un tuteur et bénéficie d’une aide personnalisée. Il peut aussi rencontrer un thérapeute si besoin. L'objectif est de redonner confiance à des jeunes souvent victimes de harcèlement et ayant un accès à l’éducation très restreint, simplement parce qu’ils sont Roms.

"C'est réellement très très important de soutenir un jeune Rom qui essaie de trouver son identité, afin qu’il puisse être fier d’être Rom", explique Barbara Tonté qui travaille pour la Fondation.

Aujourd’hui, 1 % seulement des jeunes Roms obtiennent un diplôme d’éducation supérieure. Les Roms constituent pourtant la plus grande minorité ethnique de Hongrie. En 20 ans, Romaversitas a soutenu plus de 300 étudiants Roms, mais la fondation marche seule, ne recevant aucun soutien de l’Etat hongrois.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.