DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les commerces, hôtels et restaurants parisiens fortement impactés par la grève des transports

Un restaurant parisien
Un restaurant parisien   -  
Tous droits réservés
AFP
Taille du texte Aa Aa

Des trains annulés et de nombreuses lignes de métros coupées ... Depuis début décembre, Paris est l'une des villes françaises les plus impactées par le mouvement de grève contre la réforme des retraites.

Conséquence de ces perturbations : la capitale a perdu de nombreux touristes. Selon l'UMIH ( l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie), citée par nos confrères du Parisien, le taux d'occupation des hôtels à Paris est inférieur de 30 points à celui de décembre 2018, un mois pourtant déjà perturbé par les manifestations des Gilets Jaunes.

"Les grèves du 5 décembre ont précipité les réservations dans le néant. Le premier weekend, nous avons eu 50% de moins d'occupation dans les établissements", explique Laurent Duc, le président de la branche hôtelière de l'UMIH. "Donc le bilan des hôtels qui se termine au 31 décembre va être entaché par cette grève, qui peut représenter 3 à 5% du chiffre d'affaire en moins sur l'année complète."

La situation n'est guère meilleure du côté des commerçants parisiens, qui ont constaté une baisse d'activité de 30 à 50% selon la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) Paris Ile-de-France, alors que décembre est le mois le plus important de l'année en terme de chiffre d'affaire.

Autre conséquence moins visible de la grève : l'Opéra National de Paris a perdu près de 8 millions d'euros de recettes de billetterie depuis le 5 décembre.

Le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, a d'ores et déjà promis des mesures pour les secteurs du commerce et de l’hôtellerie-restauration, comme l'étalement du paiement de leurs cotisations fiscales et sociales ou une possible autorisation d'ouverture le dimanche .

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.