DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Noël rime avec espoir pour les chrétiens en danger dans le monde

Noël rime avec espoir pour les chrétiens en danger dans le monde
Tous droits réservés
Euronews
Taille du texte Aa Aa

Dans les zones de conflit, comme dans le nord de la Syrie, les célébrations de Noël prennent une résonance toute particulière pour la communauté chrétienne.

Les chrétiens de Syrie

Menacés par les groupes djihadistes, de nombreux chrétiens ont fui le pays depuis le début de la guerre et demeurent aujourd'hui encore une cible privilégiée. Le mois dernier, l’État islamique a revendiqué l'assassinat de deux chrétiens à Kameshli, près de la frontière. Les fidèles gardent espoir pour l’avenir : "Si Dieu le veut, la naissance de Jésus marquera une nouvelle naissance pour la Syrie", dit une fidèle.

Les chrétiens du Nigeria

Autre messe de Noël, cette fois à Abuja, la capitale du Nigeria, pays où les chrétiens payent également un lourd tribu aux conflits intercommunautaires. Un millier d'entre eux ont été tués depuis le début de l'année, selon un rapport d'une association humanitaire, qui pointe les djihadistes de Boko Haram et les affrontements entre éleveurs musulmans et agriculteurs chrétiens.

Les chrétiens de Chine

A Pékin, des centaines de catholique chinois ont assisté à la messe de Noël à la cathédrale du Saint-Sauveur. En Chine également, les chrétiens subissent l’oppression, en dépit d'un accord provisoire entre Pékin et le Vatican, qui a permis l'ordination de deux évêques chinois. Le pays compte 12 millions de catholiques. Mais la politique religieuse demeure pesante pour la communauté, en témoigne les nombreuses arrestations et emprisonnements rapportés ces dernières années, notamment contre les chrétiens ouïghours.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.