DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Dakar s'élance en Arabie Saoudite, les ONG crient au scandale

Le Dakar s'élance en Arabie Saoudite, les ONG crient au scandale
Tous droits réservés
Euronews
Taille du texte Aa Aa

Le Dakar change de continent. Après avoir sillonné l'Afrique puis l'Amérique du Sud, le célèbre rallye-raid débarque ce week-end au Moyen-Orient, où pourrait se dérouler la course durant les cinq prochaines années.

12 étapes, 7.800 kilomètres

Première destination : l'Arabie saoudite. Une course en douze étapes sur un parcours long de 7.800 kilomètres entre montagnes, canyons, dunes, oueds... 351 équipages prennent part à l'aventure qui débute dimanche à Djeddah dans différentes catégories : autos, motos ou camions.

Le Dakar, une vitrine touristique pour le Royaume saoudien

Le régime saoudien espère profiter de cette compétition internationale pour booster le secteur touristique. Le Royaume, dirigé par le prince Mohamed Ben Salmane, a lancé récemment une politique d'ouverture et de diversification de son économie pour compenser les pertes de l'omniprésente industrie pétrolière, en perte de vitesse.

Mais le choix de l'Arabie Saoudite, comme hôte du Dakar, est vivement dénoncé par les associations de défense des droits de l'Homme :

L'Arabie saoudite est une véritable dictature. C'est un pays où l'on exécute à tour de bras. L'année dernière, 180 personnes ont été décapitées, dont un enfant.
Antoine Madelin
Fédération internationale pour les droits humains

La condition des femmes dans le Royaume

Outre la répression de l'opposition, les ONG dénoncent la condition des femmes dans le royaume saoudien, en dépit de certaines avancées depuis deux ans. Les femmes sont désormais autorisées à conduire, à assister à des matchs de football dans des stades ou à voyager à l'étranger sans l'accord d'un homme, mais elles restent très largement assujetties à la tutelle masculine.

#FreeSaudiHeroes

Le rallye ne doit pas faire oublier la situation des droits de l'Homme en Arabie Saoudite insistent les ONG, qui rappellent aux organisateurs et diffuseurs de la course leur devoir de responsabilité. La Fédération internationale des ligues des droits humains demande aux pilotes de porter un brassard rose avec #FreeSaudiHeroes, en hommage aux opposants politiques détenus par le Royaume.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.