DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Ankara annonce le début du déploiement des troupes turques en Libye

euronews_icons_loading
Ankara annonce le début du déploiement des troupes turques en Libye
Tous droits réservés  Presidential Press Service via AP, Pool
Taille du texte Aa Aa

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan, a annoncé le début du déploiement de ses troupes en Libye dans le but de soutenir le gouvernement d'union nationale reconnu par l'ONU. Un déploiement attendu depuis le vote la semaine dernière du parlement turc suite aux dernière attaques aériennes meurtrières menées par le maréchal Haftar qui tente de déloger le gouvernement de Tripoli depuis avril dernier.

La Russie a demandé une réunion à huis clos du conseil de sécurité de l'ONU sur la Libye ce lundi. Selon des diplomates, les accords militaires, prévoyant l'envoi de troupes turques en Libye en soutien de Tripoli, et l'accord maritime grâce auquel Ankara peut étendre ses frontières maritimes en Méditerranée orientale (au grand dam de la Grèce, de l'Egypte, de Chypre et d'Israël), devraient également être abordés.

Des accords qui ont été annulés par le parlement libyen basé à Benghazi et favorable au maréchal Haftar.

Les Européens ont clairement échoué à mettre fin au conflit entre l'est et l'ouest libyen, et s'ils se focalisent aujourd'hui sur l'organisation à Berlin d'une conférence sur la Libye, ils ont laissé un vide que la Turquie a aussitôt rempli. Il faut dire aussi que l'offensive d'Haftar a été largement éclipsée par le conflit dans le nord-est de la Syrie.

Seule la Turquie a finalement réagi aux attaques des troupes du maréchal Haftar contre Tripoli. La dernière date de samedi : 30 personnes ont été tuées et 33 blessées dans un raid aérien contre une école militaire dans la capitale libyenne, selon le GNA.