PUBLICITÉ

Chine : un nouveau type de coronavirus ravive le douloureux souvenir du SRAS

Chine : un nouveau type de coronavirus ravive le douloureux souvenir du SRAS
Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

On ignore à ce stade la souche de ce coronavirus, une famille de virus à laquelle était lié le SRAS, le syndrome respiratoire aigu sévère, qui avait tué plus de 600 personnes en Chine continentale et à Hong Kong entre 2002 et 2003.

PUBLICITÉ

L'inquiétude en Chine où un nouveau type de coronavirus serait à l'origine d'une épidémie de pneumonie, selon les conclusions préliminaires d'une équipe d'experts, relayées par la télévision chinoise.

Un nouveau virus type SRAS ?

On ignore à ce stade la souche de ce coronavirus, une famille de virus à laquelle était liée le SRAS, le syndrome respiratoire aigu sévère, qui avait tué plus de 600 personnes en Chine continentale et à Hong Kong entre 2002 et 2003.

Cette nouvelle épidémie de pneumonie est apparue à Wuhan, une ville de onze millions d'habitants du centre de la Chine. Les autorités affirment qu'il n'y a à ce stade aucun cas mortel. 59 personnes ont contracté le virus, dont sept qui sont dans un état grave. Les patients touchés ont été placés en quarantaine.

La ville de Wuhan, épicentre de l'épidémie

L'enquête a permis de déterminer que plusieurs d'entre eux étaient des vendeurs d'un marché local spécialisés dans la vente en gros de fruits de mer et de poissons.

Cet épidémie survient alors que de nombreux Chinois dans le monde s'apprêtent à rentrer au pays pour célébrer le Nouvel an lunaire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vladimir Poutine salue le chiffre d'affaires record des échanges commerciaux entre la Russie et la Chine

Vladimir Poutine est arrivé en Chine

Pékin et Washington doivent être "des partenaires, pas des rivaux" affirme Xi à Blinken