Iran : la Chambre des Représentants adopte une résolution pour brider Donald Trump

Iran : la Chambre des Représentants adopte une résolution pour brider Donald Trump
Tous droits réservés Euronews
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Chambre des Représentants a voté une résolution destinée à limiter les pouvoirs du président de lancer des actions militaires contre l'Iran.

La décision de Donald Trump de tuer le général iranien Qassem Soleimani continue de diviser aux Etats-Unis. La Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, a adopté jeudi une résolution pour limiter les pouvoirs de Donald Trump de lancer des opérations militaires contre l'Iran.

PUBLICITÉ

Mais la portée de cette résolution est surtout symbolique car le texte n'a que très peu de chance d'être ensuite adopté au Sénat, à majorité républicaine.

En théorie, selon le premier article de la Constitution américaine, c'est le Congrès qui est habilité à déclarer la guerre, mais dans ce cas, Donald Trump estime que ce n'en est pas une.

"Il y a ce gars [Soleimani] qui a massacré des civils partout, des militaires, quiconque était sur son chemin, et nous avons Bernie et Nancy Pelosi, qui disent : 'Comment osez-vous le neutraliser de cette façon, vous devriez obtenir la permission du Congrès ! Vous devriez venir nous voir et nous dire ce que vous voulez faire ! Vous devriez venir nous le dire afin que nous puissions faire fuiter la nouvelle aux diffuseurs de fausses informations'", a déclaré avec ironie le président américain en montrant l'arrière de la salle.

Trois Républicains en faveur de la résolution

Si la résolution reconnaît le "droit inhérent" du gouvernement à agir pour défendre les Etats-Unis "face à une attaque armée imminente" et que le gouvernement iranien "soutient le terrorisme", elle avance aussi que l'élimination du général puis la riposte iranienne "risquent de mener à une escalade significative des hostilités".

A noter que trois Républicains ont voté en faveur de la résolution, malgré les appels de Donald Trump à faire bloc contre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Echange de prisonniers : les cinq Américains libérés par l'Iran sont arrivés aux Etats-Unis

Donald Trump, gênant mais nécessaire pour les Républicains et les médias américains

Assaut du Capitole : lourdes peines pour deux meneurs