DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Pedro Sánchez dévoile son exécutif entre inimitiés et fragilités

Pedro Sánchez dévoile son exécutif entre inimitiés et fragilités
Tous droits réservés
AP
Taille du texte Aa Aa

Multiplier pour mieux règner, Pedro Sánchez a présenté dimanche son nouvel exécutif, son gouvernement de coalition avec Podemos, son ennemi juré. Avec 4 vice-présidents, pas moins de 18 ministères et une stricte parité hommes-femmes, le dirigeant socialiste veille à diluer l'influence de Pablo Iglesias et Podemos.

"C'est un gouvernement pluraliste, c'est un gouvernement de coalition, mais avec un objectif ferme d'unité. C'est un gouvernement qui va se nourrir d'idées plurielles, mais qui marchera dans une seule direction. Il aura plusieurs voix, mais toujours une seule parole."
Pedro Sánchez
Premier ministre espagnol

Si Pablo Iglesias sera en charge des affaires sociales et du développement de l'agenda 2030, les trois autres vice-présidents font partie de la garde rapprochée de Sanchez, trois femmes : Carmen Calvo, Nadia Calviño et Teresa Ribera.

Autre arrivée notable, celle d'Arancha González Laya, aux Affaires extérieures pour remplacer Josep Borrell nouvellement nommé chef de la diplomatie européenne .

Une bonne partie de l'équipe sortante est reconduite. Podemos obtient 4 ministères travail, égalité, consommation et universités.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.