DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En Iran et à l'international, le crash du Boeing ukrainien indigne

euronews_icons_loading
En Iran et à l'international, le crash du Boeing ukrainien indigne
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Le crash du Boeing 737 ukrainien abattu par erreur par un missile iranien n'en finit pas de susciter l'indignation. Ce dimanche à Téhéran, un rassemblement à la mémoire des victimes de la catastrophe aérienne a viré à la manifestation. La police anti émeute s'est déployée en masse en tirant des grenades lacrymogènes. Du sang a même été perçu au sol.

Ce dimanche à Toronto, Justin Trudeau a rendu hommage aux victimes canadiennes lors d'une cérémonie pleine d'émotion en présence des familles endeuillées. Le Premier ministre canadien a promis de maintenir la pression sur Téhéran, en réclamant une enquête complète et transparente.

"Nous ne nous arrêterons pas tant qu'il n'y aura pas de réponse, tant qu'il n'y aura pas de justice" a-t-il affirmé.

Téhéran a présenté ses excuses après cette catastrophe aérienne, qui a fait 176 victimes. Mais les autorités iraniennes continuent de viser les Etats-Unis, responsables selon elles des tensions au Moyen-Orient.