DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Europe face à la problématique de la désertification

euronews_icons_loading
L'Europe face à la problématique de la désertification
Tous droits réservés
Euronews
Taille du texte Aa Aa

Des terres arides devenues inexploitables... Conséquence de la sécheresse et plus globalement des dérèglements climatiques qui frappent de nombreuses régions du monde.

Un tiers du globe concerné par la désertification

Ce phénomène dit de "désertification" menace l'approvisionnement alimentaire de plus d'un milliard de personnes. Un tiers de la surface du globe est affecté

En Europe, la désertification touche les pays méditerranéens avec des conséquences diverses, comme l'explique a météorologue Mónika Lakatos : "Parmi les effet négatifs des changements climatiques, il y a la sécheresse, mais aussi les précipitations extrêmes qui entraînent une évaporation plus intense des sols. Il y a donc à la fois des régions de la planète qui deviendront plus arides, tandis que d'autres seront confrontées à un plus grand risque d'inondation."

La plantation d'arbres "augmente l'évaporation" des sols

Dans le parc national Kiskunság en Hongrie, un outil de mesure de niveau d'eau témoigne de la présence passée d'un lac. Aux alentours de ce plan d'eau disparu, les vestiges d'une activité locale : une maison de pêcheurs et un bateau.

Outre le lac, le niveau des eaux souterraines a chuté de six mètres en plusieurs décennies. Et les arbres plantés pour sauver le sol n'ont pas aidé, selon Zsolt Bakró-Nagy, responsable de la protection climatique pour le parc national : De nombreuses études montrent que la plantation d'arbres augmente l'évaporation et donc diminue le niveau des eaux souterraines. Cela contribue à l'aridification."

Une menace pour plantes et animaux

Le changement climatique représente aussi une menace pour les plantes et les animaux. Les amphibiens sortent plus tôt d'hibernation à cause des hivers doux et beaucoup d'entre eux ne survivent pas jusqu'au printemps.

Ádám Magyar, euronews : "Cette porte d'écluse appartenait au lac Kondor, mais le changement climatique a des conséquences qui sont moins visibles qu'un lac asséché. L'un des terrains typiques de la région, le monticule d'herbe humide, a presque disparu, et sa faune aussi. "

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.