DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

les secouristes turcs fouillent les débris à la recherche des rescapés du séisme

euronews_icons_loading
 les secouristes turcs fouillent les débris à la recherche des rescapés du séisme
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Plus de quarante personnes ont été sorties en vie des décombres du tremblement de terre qui a frappé vendredi la province turque d'Elazig, dans l'est du pays.

Le bilan provisoire atteint désormais 22 morts et 1200 blessés.

Les secouristes luttent contre le temps et le froid pour extirper d'autres rescapés bloqués sous les débris des maisons écroulées.

Recep Tayyip Erdogan a assisté ce samedi à des funérailles et s'est rendu dans le quartier durement touché par le séisme alors que certains critiquent le "laxisme" des autorités en matière de normes antisismiques.

À mesure que les heures passent l'inquiétude grandit quant au sort des personnes portées disparues.

Fatih Cakmak, habitant d'Elazig : "On a réussi à sortir, mais d'autres gens n'ont pas pu... Je ne peux même pas décrire, tellement triste, je n'ai pas de mots."

Melek Ozer, habitante d'Elazig : "Ils étaient à la maison au moment du séisme" dit cette femme qui raconte avoir réussi une fois à établir un contact téléphonique avec ses proches, mais qu'ensuite, ils n'ont plus répondu et que maintenant les téléphones ne sonnent plus... "

La Turquie est située sur des zones sismiques mes plus actives du monde.

En septembre dernier un séisme avait frappé Istanbul, la capitale économique qui vit avec la menace permanente d'un tremblement de terre majeure.