DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Parlement européen a ratifié à une large majorité l'accord de Brexit conclu avec le Royaume-Uni

euronews_icons_loading
Le Parlement européen a ratifié à une large majorité l'accord de Brexit conclu avec le Royaume-Uni
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Deux jours avant le Brexit, le Parlement européen a ratifié mercredi à une écrasante majorité le traité de retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Le Parlement européen a ratifié ce mercredi à une large majorité l'accord de Brexit, qui fixe les modalités du divorce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Les eurodéputés l'ont approuvé par 621 voix pour, 49 ont voté contre et 13 se sont abstenus. Il s'agissait de la dernière étape majeure dans la ratification de l'accord, trois ans et demi après le référendum sur le Brexit au Royaume-Uni.

Une nouvelle journée symbolique sur le chemin du Brexit. Alors que vendredi, le Royaume-Uni sortira de l'Union européenne, devenant le premier pays à quitter l'Union européenne après des années d'élargissement, le vote du Parlement européen a scellé le départ des députés britanniques.

"Nous vous aimerons toujours et nous ne serons jamais loin"

Aussitôt après le vote, nombre d'élus se sont donné la main dans l'hémicycle et ont entonné le chant écossais "Auld Lang Syne" (Ce n'est qu'un au revoir), certains brandissant des écharpes aux couleurs des drapeaux britannique et européen.

"Nous vous aimerons toujours et nous ne serons jamais loin", a promis la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen aux eurodéputés en partance, lors d'un débat avant le scrutin.

"Je regrette que le Royaume-Uni ait choisi d'être solitaire plutôt que d'être solidaire. C'est un jour évidemment triste et grave. C'est un affaiblissement pour les deux côtés", a déploré le négociateur de l'UE sur le Brexit Michel Barnier, chargé désormais des discussions sur la future relation avec Londres.

"Le vote d'aujourd'hui n'est pas en faveur ou contre le Brexit, c'est un vote pour un Brexit ordonné, contre un Brexit sauvage", a souligné le Belge Guy Verhofstadt, rapporteur du dossier.

Il a toutefois concédé que le Brexit était "aussi un échec de l'Union". Et appelé de ses vœux une Europe réformée, plus efficace, débarrassée des règles d'unanimité et des régimes d'exception.

"Si les gens se détournent du projet européen, c'est qu'ils ont le sentiment que les politiques de l'UE servent, avant tout, les intérêts d'une minorité au détriment de la majorité. Le Brexit est une leçon pour nous tous", a aussi mis en garde le député belge des Verts Philippe Lamberts.

Le débat a été l'occasion d'un dernier coup d'éclat pour le chef de file du Brexit Party, Nigel Farage, qui a célébré une victoire du "populisme" sur la globalisation, avant d'agiter avec ses collègues des Union Jack, en violation des règles du Parlement. Ce qui leur a valu un rappel à l'ordre.

La toute dernière étape sera l'adoption par procédure écrite jeudi du traité par le Conseil européen. Le Brexit sera effectif vendredi à 23H00 GMT. Le Premier ministre Boris Johnson s'adressera à la nation à 22H00 GMT.