DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Parlement européen dit "Good Bye" aux eurodéputés britanniques

euronews_icons_loading
Le Parlement européen dit "Good Bye" aux eurodéputés britanniques
Tous droits réservés
AP
Taille du texte Aa Aa

Après des années de controverses et de discussions difficiles et acerbes, le Parlement européen a ratifié à une écrasante majorité l'accord de retrait, ouvrant la voie au Brexit vendredi... non sans certains regrets.

  • Un moment surréaliste

Pour les 73 députés européens qui vont quitter leur travail vendredi, c'était un moment surréaliste."C'est bizarre depuis un certain temps, je suppose, mais aujourd'hui, c'est très brutal." explique Seb Dance, un député britannique qui s'est toujours opposé au Brexit.

"D'une certaine manière, on peut chacun faire avec le Brexit, mais quand des collègues viennent vous voir pour une grande cérémonie d'adieu avec les larmes qui coulent, c'est très difficile de tenir le coup."

  • Des cris de victoire

Mais si certains ont pleuré, d'autres ont crié victoire. C'est le cas d'Alexandra Phillips, qui y a vu "une victoire pour la démocratie contre l'establishment".

Mais aussi de Nigel Farage qui en a profité pour agiter frénétiquement le drapeau britannique.

  • Et des inquiétudes...

D'autres députés ont aussi fait part de leurs inquiétudes.

"Lorsque nous quitterons l'UE, je sais pertinemment, en tant que responsable de la justice en Irlande du Nord au sein de l'Assemblée, qu'il va y avoir des problèmes énormes pour poursuivre la coopération, trouver des solutions de contournement et remplacer les structures sur lesquelles nous avons compté pendant de nombreuses années dans l'UE" a estimé la libérale Naomi Long.

  • "Ce n'est qu'un au revoir"

Mais impossible de ne pas terminer en musique. Les députés européens se sont unis pour chanter "Ce n'est qu'un au-revoir" cet après-midi.

Et même si techniquement, le Brexit est acté, l'histoire de la sortie du Royaume-Uni est loin d'être terminée.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.