PUBLICITÉ

Euroviews. #euroviews: un entraîneur de foot fuit la Chine, Banksy en Hongrie, des moines tibétains en Floride

#euroviews: un entraîneur de foot fuit la Chine, Banksy en Hongrie, des moines tibétains en Floride
Tous droits réservés x
Tous droits réservés x
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Les opinions exprimées dans cet article sont celles de leur auteur et ne représentent en aucun cas le positionnement éditorial d’Euronews.

Euroviews, le zapping des rédactions d'euronews.

PUBLICITÉ

La rédaction espagnole d'euronews s'est entretenue en exclusivité avec l'entraîneur de football Pedro Morilla, qui fait partie de la vingtaine d'Espagnols évacués de la ville chinoise de Wuhan, en Chine, face à la propagation du nouveau coronavirus. Il explique son émotion, avant le décollage de son avion, à quel point il est difficile de quitter la région alors qu'il est à la tête d'un club de football chinois. "Nous reviendrons en toute sécurité, bientôt espérons-le, lorsque ce cauchemar sera terminé", a-t-il expliqué.

L**'équipe hongroise d'euronews **nous raconte qu'après Amsterdam, Berlin, ou encore Paris, c'est au tour de Budapest d'avoir la chance de pouvoir admirer le travail de Banksy. 70 œuvres du street-artist britannique toujours anonyme - mais connu dans le monde entier pour délivrer des messages engagés dans un style souvent imité, jamais égalé - sont exposées dans la capitale hongroise.

N****os confrères allemands reviennent sur l'histoire de cette tortue, qui avait été secourue et soignée en novembre 2019 en Floride, aux Etats-Unis. Elle a été relâchée avec tous les honneurs par des moines tibétains, qui achevaient un pèlerinage sur place. Ils lui ont donné leur bénédiction au cours d'une cérémonie sur la plage.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

#euroviews du 05/02/2020 : le zapping des rédactions d'Euronews

Tribune. Un axe Arabes-Israël contre l'Iran est désormais une réalité

Tribune. L'Europe doit faire preuve de pragmatisme pour rester pertinente dans l'hémisphère Sud