EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Les Londoniens, partagés à quelques heures de la sortie effective de l'UE

Les Londoniens, partagés à quelques heures de la sortie effective de l'UE
Tous droits réservés Copyright 2020 The Associated Press. All rights reservedVirginia Mayo
Tous droits réservés Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

🇬🇧 🇪🇺 Brexit | Les Londoniens, partagés à quelques heures de la sortie effective de l'UE.

PUBLICITÉ

Le Royaume-Uni quitte officiellement l'Union européenne ce vendredi soir à minuit, après trois années d'incertitude et de tensions politiques dans le pays. Euronews est allé à Londres, à quelques heures de l’échéance pour recueillir les sentiments des habitants. Ils s'étaient prononcés majoritairement pour le maintien dans l'UE, à 60%, lors du référendum de 2016.

"C'est une honte. Sortir de l'UE n'a rien de bon que ce soit sur le court, le moyen ou le long terme" lance un habitant, très vite rejoint par une jeune femme qui déplore le manque d'unité alors que le monde est en "urgence climatique". "Avec ce qui se passe avec la Russie et le reste du monde, l'Europe doit travailler de manière unie" dit-elle.

"Mon divorce n'a pas été aussi long"

"Ça a été trop long" se plaint un partisan du "Leave". "Mon divorce n'a pas été aussi long que ça. C'est incroyable. Il suffit de sortir de l'Union européenne, point" explique-t-il.

Mais pour certains la question est plutôt celle de l'après Brexit. "La sortie de l'UE n'est que le début" analyse un homme, vraisemblablement retraité. "Le vrai prix, ce sera l'accord de libre-échange que nous devons négocier" anticipe-t-il. "Les entreprises doivent savoir exactement ce que cela implique" conclut-il.

En ce sens, l'Union européenne a annoncé qu'elle restera ferme dans ses négociations commerciales avec Londres.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nigel Farage fait volte-face et se présente aux élections britanniques

Irlande du Nord : après deux ans de tumultes, le parlement va reprendre du service

Irlande du Nord : vers une levée du blocage des institutions