DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Accident de train mortel en Italie : deux morts et une trentaine de blessés

euronews_icons_loading
Le train à grande vitesse Milan-Salerne, après avoir déraillé le 6 février 2020, près de Lodi, dans le nord de l'Italie.
Le train à grande vitesse Milan-Salerne, après avoir déraillé le 6 février 2020, près de Lodi, dans le nord de l'Italie.   -  
Tous droits réservés
AP Photo/Luca Bruno
Taille du texte Aa Aa

En Italie, un train à grande vitesse reliant Milan à Salerne, dans le sud du pays, a déraillé ce matin faisant deux morts, deux machinistes du train. 27 passagers, des contrôleurs et serveur de bar ont aussi été blessés, mais aucun ne serait dans un état grave selon les pompiers et le préfet. L'accident s'est produit peu après 5h30 à hauteur de Lodi à, une cinquantaine de kilomètres au sud de Milan. La rame impliquée dans cet accident est une Frecciarossa (flèche rouge) de la compagnie ferroviaire publique italienne Trenitalia.

AP Photo/Luca Bruno
Une des voitures voyageurs du train est sortie des rails.AP Photo/Luca BrunoLuca Bruno

Après constatation sur place, la motrice du train à grande vitesse aurait déraillé et heurté un chariot sur une voie parallèle avant d'aller percuter un bâtiment ferroviaire plusieurs dizaines de mètres plus loin. Il roulait à 180 km/h au moment de l'impact. Deux hélicoptères, des centaines de pompiers, gendarmes, membres de la protection civile et des dizaines d'ambulances ont été mobilisés pour secourir les victimes.

Une enquête a été ouverte pour connaître les raisons de ce déraillement.

Cet accident a provoqué dans un premier temps l'interruption de la circulation sur le tronçon à grande vitesse Milan-Bologne, ensuite le trafic a été dévié sur la ligne Milan-Piacenza, suscitant des retards allant jusqu'à une heure.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.