DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : en Allemagne, l'ennuyeux quotidien des personnes en quarantaine

euronews_icons_loading
caserne
caserne   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Le coronavirus , c'est une idée fixe pour les pensionnaires de cette base militaire de Germersheim, dans le sud-ouest de l'Allemagne. 120 personnes vivent ici depuis leur retour de Chine. Elles sont en quarantaine, pendant deux semaines, pour s'assurer que le virus est absent :

Parmi eux, Ann-Sophie, 22 ans, étudiante en informatique, s'occupe comme elle peut :

"Les journées sont rythmées par les repas, explique Ann-Sophie Muxfeldt. Il y a les petits-déjeuners, les déjeuners, les dîners à heures fixes, et il ne se passe rien d'autre. Après le petit-déjeuner ou le déjeuner, je fais une ballade, je bouge un peu. Sinon j'essaye de travailler sur ma thèse, et de me détendre."

Dimanche, deux personnes infectées ont été transférées de la base militaire à un hôpital de Francfort. Pour les personnes en quarantaine, le moindre signe de la maladie est traqué :

"Hier il a été décidé que la température devait être prise deux fois par jours, raconte Ann-Sophie, et les prélèvements de la gorge ont été faits hier et à nouveau il y en aura à la fin de la semaine."

Ann-Sophie est arrivée dans un avion militaire samedi à Francfort, avec quelques 130 personnes évacuées de Wuhan en Chine. Et toutes ont le même espoir, oublier très vite ce facheux épisode

_ "Personne ici n'a peur du virus. Mais si quelqu'un est infecté maintenant, ce serait embêtant pour tout le monde, car nous devrons rester deux semaines de plus." _