DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Pesticide : Bayer et BASF condamnés à verser 244 millions d'euros à un agriculteur américain

euronews_icons_loading
Un agriculteur épand des pesticides, le 11 mai 2018
Un agriculteur épand des pesticides, le 11 mai 2018   -   Tous droits réservés  Jean-François Monier, AFP
Taille du texte Aa Aa

C'est le premier procès aux Etats-Unis qui concerne le pesticide Dicamba, et Bayer et BASF sont condamnés à payer 244 millions d'euros à un cultivateur. Le Dicamba produit par les deux groupes allemands est un pesticide couramment utilisé mais qui a tendance à se propager facilement et à tuer les plantes moins résistantes.

L'agriculteur américain qui a porté plainte dans le Missouri reproche au Dicamba d'avoir détruit ses vergers de pêches. Il avait affirmé lors du procès que les deux sociétés encourageaient les cultivateurs à utiliser le Dicamba de manière irresponsable.

D'autres agriculteurs aux Etats-Unis ont porté plainte contre le pesticide.

Bayer compte faire appel, estimant que le Dicamba est sans danger pour les cultures, si il est utilisé selon les recommandations du fabricant.

Dans un autre procès en 2018, Bayer a dû verser 267 millions d'euros à un jardinier californien atteint d'un cancer, qui utilisait du RoundUp, le pesticide controversé de Monsanto, interdit depuis un an en France. Bayer a racheté en 2018 le mastodonte américain des OGM et des semences, Monsanto. BASF a récupéré une partie des activités agrochimiques.